Exercise Pill – Peut-Elle Vous Aider à Perdre du Poids Sans Exercice

L’Exercise Pill

L’Exercise Pill. Des chercheurs en Amérique pourraient avoir découvert le moyen de créer une pilule qui pourrait remplacer l’exercice, et aider les gens à perdre du poids sans avoir besoin de transpirer.

Pour quiconque ayant un mode de vie tellement mouvementé qu’il est impossible de trouver du temps pour s’exercer, une pilule comme celle-ci pourrait être considérée comme un cadeau du ciel.

Une pilule d’exercice pourrait également séduire les personnes qui passent la majorité de leur temps derrière un bureau ou sur le siège d’un camion ou d’un bus.

Il y a ensuite les personnes qui sont dangereusement en surpoids, mais qui ne peuvent pas s’exercer en raison de leur âge ou de leurs problèmes cardiaques pouvant rendre dangereuse la pratique d’exercice. Cependant, aussi intéressant que cela puisse le paraître, la pilule de remplacement d’exercice pourrait ne pas être disponible de sitôt.

Les seules études ont jusqu’à maintenant uniquement été réalisées sur des souris. Il n’y a aucun moyen de savoir si les humains réagiront de la même manière, ou si des effets secondaires seront susceptibles d’apparaître.

Quelles sont les pilules de régime les mieux notées au sein des sondages récents – cliquez ici

Exercise Pill – Peut-Elle Vous Aider à Perdre du Poids Sans ExerciceLes chercheurs du Salk Institute for Biological Studies de La Jolla en Californie, ont voulu découvrir la place que prenait l’endurance physique au niveau moléculaire, afin de voir s’il était possible de remplacer l’entraînement par un médicament, et ainsi développer une pilule d’exercice. Des études précédentes impliquant un médicament appelé GW501516 avaient déjà prouvé son efficacité au niveau de l’augmentation de l’endurance et de la stimulation du corps à brûler plus vite la graisse, donc les chercheurs ont décidé d’explorer plus en profondeur son potentiel.

Des essais impliquant des souris obèses courant sur des tapis de course ont montré que le médicament augmentait avec succès l’endurance de 70%.

Les chercheurs ont également découvert que le médicament altérait l’activité de près de 1000 gènes. Ceux qui sont nécessaires à la décomposition et au brûlage de la graisse sont devenus plus actifs, mais d’autres, incluant ceux qui convertissent le sucre en énergie, ont montré une activité plus faible.

Selon un rapport publié dans l’édition de Mai de Cell Metabolism, les souris qui n’avaient pas reçu le médicament ont seulement été capables de courir pendant 160 minutes. Celles qui l’avaient reçu ont réussi à maintenir une activité durant 270 minutes, et étaient davantage réactives à l’insuline et résistantes au gain de poids.

Exercise Pill Une inspection plus poussée des données a révélé que cela était dû au fait que l’un des gènes altérés par le médicament avait arrêté de brûler le sucre en tant que principale source d’énergie, et avait commencé à brûler la graisse à la place.

Une analyse supplémentaire du tissu musculaire des souris a révélé que celles qui avaient reçu le médicament ne possédaient pas de mitochondrie supplémentaire (fournisseur d’énergie). Les chercheurs virent cela comme étant la preuve que le médicament pouvait fournir les mêmes bénéfices que l’exercice.

« Cela signifie que vous pouvez améliorer l’endurance à un niveau équivalent à celui d’une personne qui s’entraîne, sans avoir à fournir un effort physique », déclara l’auteur Weiwei Fan lors d’une revue de presse.

Les chercheurs essayent maintenant de trouver une société pharmaceutique avec les ressources nécessaires pour développer des essais cliniques et tester le médicament sur des humains. Si les essais sont concluants et qu’une pilule d’exercice était créée, cela pourrait devenir un allié utile dans la guerre contre l’obésité, et cela pourrait également être précieux en tant que traitement contre le diabète de type 2.

Cependant, certains experts sont préoccupés par le fait que le médicament pourrait être utilisé à des fins moins recommandables. Ali Tavassoli, professeur de biologie chimique à l’Université de Southampton déclare qu’une pilule d’exercice pourrait potentiellement être utilisée avec abus par des sportifs ou des entraîneurs de chevaux.

La pharmacologue Louise MacKenzie (Université de Hertfordshire) a également émis quelques inquiétudes.

Elle a étudié le médicament par le passé, et a déclaré que de fortes doses pouvaient provoquer de dangereux effets secondaires. « Cela va d’une santé tout à fait optimale à l’opposé total, il n’y a pas d’entre-deux », explique MacKenzie, mais elle admet que c’est un bon point de départ pour les scientifiques qui cherchent de meilleurs moyens d’aider les gens à améliorer leur santé. « Je peux clairement voir un futur où les problèmes sont résolus », dit-elle. « Il suffit simplement d’avoir suffisamment de bons scientifiques qui travaillent dessus. »

Cliquez ici pour voir les pilules de régime efficaces qui sont disponibles actuellement

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *